Fruits

Research Article

Vers une valorisation du savoir-faire local des oasis : cas du jus de dattes Tassabount au Maroc

Towards a valorization of local oasis know-how: the case of Tassabount date juice in Morocco

Hasnaâ Harraka1, Marc Lebruna2, Moulay Mustapha Ismaïli Alaouia3, Ahmed Faouzi Senhajia3 and Allal Hamoudaa3

a1 Inst. Ntl. Rech. Agron., Cent. Rég. Rech. Agron. Marrakech, INRA, BP 533, Marrakech 40 000, Maroc

a2 CIRAD, Persyst, UMR Qualisud, 34398 Montpellier Cedex 5, France

a3 Inst. Agron. Vét. Hassan II, BP 6202–Instituts, Rabat 10 101, Maroc

Résumé

Introduction. Les oasis marocaines sont réputées pour le savoir-faire ingénieux de leurs habitants en matière de gestion et de préservation des ressources naturelles. La datte, principal produit des oasis, bénéficie amplement de cette ingéniosité qui connaît, de nos jours, une régression et un manque de valorisation. Notre étude a eu pour objectif d’archiver et d’analyser le savoir-faire de la transformation des dattes en jus, localement appelé Tassabount, et d’en proposer un mode de valorisation. Matériel et méthodes. La méthodologie employée pour le travail d’archivage et d’analyse des connaissances locales de transformation des dattes en jus a été basé sur une approche participative impliquant une centaine de femmes oasiennes de la vallée du Drâa (Maroc). Résultats et discussion. Notre étude a mis en évidence une pratique ingénieuse dans la transformation locale des dattes en jus. Ce savoir-faire, développé par les femmes oasiennes, est étroitement lié à la diversité génétique du palmier dattier (variétés et hybrides). En outre, le Tassabount est identifié comme produit prometteur à valoriser, en misant sur ses qualités organoleptiques et ses vertus thérapeutiques. Par ailleurs, la description et l'analyse du procédé familial de préparation du Tassabount ont permis d’identifier des voies possibles d’amélioration pour son élaboration et sa stabilisation en vue de son transfert à des entreprises artisanales et/ou industrielles.

Abstract

Introduction. The Moroccan oases are well known for the ingenious know-how of their inhabitants in the management and the preservation of natural resources. The date, the main product of the oases, benefits greatly from this ingeniousness, which nevertheless nowadays is less exploited and risks being forgotten. This study aimed at documenting and analyzing the know-how of date juice processing, locally called Tassabount, and at proposing ways of improving it. Materials and methods. The methodology adopted for the documenting work and the analysis of the local knowledge of date juice processing was based on a participatory approach involving one hundred oasis women from Drâa valley (Morocco). Results and discussion. Our study highlighted an ingenious practice in local date processing into juice. This know-how, developed by women living in the oases, is closely related to the genetic diversity of date palm (varieties and hybrids). In addition, the Tassabount is identified as a promising product to valorize, by virtue of its organoleptic and therapeutic qualities. Furthermore, description and analysis of the familial Tassabount process helped find ways to improve it, to be ready to transfer to traditional and/or industrial production.

(Online publication September 2 2009)

Key Words:

  • Morocco;
  • Phœnix dactylifera ;
  • dates;
  • drug plants;
  • culinary herbs;
  • fruit juices;
  • oases;
  • traditional technology;
  • modernization;
  • appropriate technology ;
  • technology transfer

Mots clés:

  • Maroc;
  • Phœnix dactylifera ;
  • datte;
  • plante médicinale;
  • herbe aromatique;
  • jus de fruits;
  • oasis;
  • technologie traditionnelle;
  • modernisation;
  • technologie appropriée;
  • transfert de technologie

Correspondence

c1 h.harrak@yahoo.fr

Metrics